White Hart Lane

Le stade de White Hart Lane se situe dans la banlieue nord de Londres, plus précisément dans le quartier de Tottenham. Inauguré à la toute fin du 19e siècle en 1899, les Spurs de Tottenham ont déjà passé plus d’un siècle dans leur antre. Après de nombreuses rénovations (la dernière date de 1998), l’enceinte reste moderne et peu accueillir 36.310 spectateurs.

Anecdotes et particularités

  • Il n’y a aucun espace entre les bancs de touches des équipes, ni même entre les zones dans lesquelles les entraîneurs peuvent se déplacer. Il n’est pas rare de voir ces derniers à quelques centimètres l’un de l’autre. Aucun autre stade ne présente cette particularité.
  • Aucune publicité n’a été posé autour de la pelouse jusqu’en 1972.
  • Très peu de stade de cette forme ont des tribunes latérales qui peuvent accueillir moins de spectateurs que celles derrière les buts. Ceci s’explique par une surface de jeu assez courte et la présence des loges bien évidemment.
  • White Hart Lane a accueilli de nombreux matchs de l’équipe nationale anglaise jusqu’à la construction de Wembley en 1924.
  • Les London Monarchs ont utilisé le stade en 1995 et 1996. La particularité est que London Monarchs est une équipe de la NFL Europe, soit de Football Américain. Le terrain étant trop court, ils n’ont passé que deux saisons à White Hart Lane après avoir joué à Wembley. Ils sont ensuite allés jouer à Stamford Bridge.
  • Plusieurs combats de boxe ont eu lieu à White Hart Lane. Le plus connu se déroule en 1991 alors que Michael Watson faillit mourrir sur le ring contre Chris Eubank. Après un uppercut, Watson tombe tête première dans les cordes et fait une attaque cérébrale. Il passa 40 jours dans le coma avant de se réveiller.

Inauguration et première construction

Le premier match à se dérouler à White Hart Lane est une rencontre de championnat opposant les Spurs à l’équipe de Notts County. 5000 personnes assistent à la victoire des Spurs. Victoire qui sourira aux locaux puisque Tottenham glane son premier titre de champion cette même année.

La première grosse construction interviendra en 1909. La nouvelle enceinte propose 15.300 places et sera agrandit dès les années 10. White Hart Lane peut alors accueillir près de 50.000 supporters dans une enceinte partiellement couverte. C’est en 1925 qu’une nouvelle tranche de travaux permet de couvrir tout ou parti des tribunes. Cette même année est posé sur le toit de la tribune d’honneur un coq de combat en bronze (le logo du club). La sculpture est encore présente aujourd’hui.

Record d’affluence et après-guerre

Malgrè les mauvaises performances sportives du club dans les années 30 et 40 – Tottenham joue en deuxième division à l’exception des saisons 1933-1934 et 1934-1935 – White Hart Lane battra son record d’affluence en 1938 lors de la réception de Sunderland. Le match comptait pour la FA Cup et ce sont 75.038 personnes qui s’entassent dans les travées de White Hart Lane. Imaginez l’ambiance qu’il devait régner ce jour là. Le club remonte en 1ère division en 1950 et ne connaîtra la division 2 qu’une seule fois, en 1977.

Entre temps, le stade accueille quelques rencontres du tour préliminaires des Jeux Olympiques de 1948. En 1953, White Hart Lane se voit équipé d’un système d’éclairage permettant ainsi aux matchs de se disputer en soirée. Le football moderne commence.

L’âge d’or des Spurs

Dans les années 60, 70 et jusqu’au début des années 80, les Spurs connaissent une période sportive faste. White Hart Lane subira de nouvelles transformations. Avec l’obligation de ne proposer plus que des places assises, les rénovations succesives des tribunes vont faire perdre près de 15.000 places au stade. Malgré la perte de ces places, Tottenham parviendra ainsi à stabiliser ses affluences. White Hart Lane devient un des stades les plus fréquentés du pays (+ de 99% de taux de remplissage depuis 40 ans selon certains sites).

A la fin des années 80, deux écrans géants sont ajoutés à la structure des toits des tribunes situées derrière chacun des buts. Les derniers travaux auront lieu en 1998 avec la rénovation de la tribune nord.

Nouveau stade et destruction

Arc en ciel White Hart Lane

En 2015, Daniel Levy annonce la construction d’un nouveau stade moderne en lieu et place de White Hart Lane. Le nouveau stade sera inauguré en 2019 et doublera la capacité de White Hart Lane passant à 62,062 places. Le dernier match à se jouer dans l’enceinte historique de Tottenham se déroule le 14 mai 2017 avec la réception de Manchester United. Les Spurs l’emportent 3-1 devant un panel de légendes du club et d’invités prestigieux. Dès le lendemain, le 15 mai, la destruction du stade commence.

Retour haut de page